Comment accompagner sa fille à la puberté ?

puberté

Dans une famille, le fait d’avoir une fille en âge d’être “réglée” n’est pas toujours simple à expliquer, d’une part pour la maman, mais encore plus pour le papa qui est parfois seul à aborder le sujet avec elle. C’est pourquoi, on a tous besoin du moindre renseignement comme: comment tomber enceinte, pour tout ce qui a rapport aux ovules, à la glaire cervicale, au jour d’ovulation entre-autre, pour pouvoir répondre convenablement.

Comment surviennent les premières transformations afférentes à la puberté ?

En règle générale, on distingue les premiers changements corporels de sa fille au niveau de la poitrine qui commence à apparaître sous le tee-shirt. La puberté peut débuter très jeune, vers l’âge de 8 ans pour certaines et plus tard pour d’autres. Il y a également le système pileux qui se développe(dessous des bras, sur le pubis, sur les membres inférieurs et supérieurs). C’est un passage de la vie très important pour la jeune personne concernée, mais aussi pour les parents, qui ne sont pas toujours prêts à parler des ovules, de la glaire cervicale, du jour d’ovulation avec leur petite fille qui reste à leurs yeux le bébé de maman et papa. Ceci dit, aucun parent n’a le droit d’ignorer cette étape de la puberté, même si il faut expliquer comment tomber enceinte, savoir quand on ovule et pourquoi les femmes peuvent ovuler. A ce titre, et pour s’aider sérieusement dans ce domaine, les parents peuvent s’informer auparavant et savoir quand on ovule afin de ne pas se trouver perdus devant leur fillette.

L’aide des parents est-elle précieuse dans la plupart des cas ?

Oui, tout à fait, car toutes les fillettes, passant de l’enfance à la puberté, ne sont pas toujours prêtes et réceptives aux diverses transformations de leur corps. En effet, certaines préfèrent rester encore dans le monde de l’insouciance, d’autres, plus averties, franchissent le pas sans l’aide de la mère ou du père. Il est vrai qu’à l’époque, on ne parlait pas du tout des “règles”, du jour d’ovulation, de savoir quand on ovule car c’était considéré quasiment comme tabou, contrairement à aujourd’hui où on en parle peut-être presque de trop, par le biais d’internet, des publicités, des débats télévisés….Il y a aussi des parents qui ne désirent pas s’impliquer du tout ou d’autres, au contraire, qui voudraient bien intervenir, mais qui sont aussitôt rejetés par leurs adolescentes. Quoiqu’il en soit, le plus important est que la petite fille qui devient adulte, se sente la plus sereine possible, qu’elle connaisse les points cruciaux touchant à la puberté, comme apprendre comment tomber enceinte pour éviter justement une grossesse ou encore de savoir quand on ovule pour devenir maman.

La puberté précoce est-elle simple à vivre pour la fillette ?

Comme cela a été stipulé au chapitre 1er, l’âge de la puberté peut survenir entre 8 et 12/14 ans. Il faut bien admettre que 8 ans, c’est très jeune car c’est encore l’école primaire, les jeux à la récréation, les rires enfantins, l’ignorance. Alors, pour les parents contraints d’expliquer que les menstruations arrivent tous les mois, qu’il faudra porter des serviettes hygiéniques, qu’elle va ovuler que si les seins commencent à grossir, il faudra porter un soutien gorge et bien d’autres contraintes encore, ce n’est vraiment pas évident.