En quoi consiste la discipline positive ?

L’éducation d’un enfant de doit pas être pris à la légère. C’est elle qui va en effet assurer le développement psychologique et intellectuel de l’enfant. C’est un fait, un fils d’un voleur a plus de chance d’en devenir un sous l’influence de l’éducation du parent, mais aussi de la société.

Discipline positive : définition

La discipline positive est une base d’éducation d’un enfant qui se base sur la compréhension de l’enfant, son histoire, ses faiblesses, ses capacités, etc., et en fonction de cela, l’éducateur ou le parent oriente ces méthodes d’approche le plus bienveillante possible, toujours en adoptant des pensés positives aux yeux de l’enfant. Ce modèle d’éducation a été élaboré par des chercheurs américains. Elle a déjà fait ses preuves et a conclu de très bons résultats. Grâce à une plus grande écoute et des échanges d’information bienveillante entre les parents et les enfants, des problèmes peuvent être facilement évités pendant le parcours pédagogique et social de l’enfant. La discipline positive permet aussi de développer l’esprit critique de l’enfant, ce qui l’aide à mieux filtrer les informations de la société qui entre-temps apporte une très grande majorité de l’éducation.

Discipline positive : les détails

La bienveillance est la base de la discipline positive. C’est cette bienveillance qui fait que l’enfant s’ouvre facilement à la communication entre les parents. Être bienveillant, ne veut pas dire ne pas punir ou n’est pas en colère. C’est un état d’esprit qui s’acquière petit à petit, souvent avec l’éducation, mais il peut être aussi acquis par l’intermédiaire d’intervention et de formation de psychologue et autres formateurs. La bienveillance fait que dès son jeune âge, l’enfant n’aura pas du mal communiqué avec le parent, il n’aura pas aussi du mal à accepter certaines décisions argumenté positivement. Il pourra même facilement comprendre pourquoi est-il puni et changer le comportement en fonction du temps.

Discipline positive : les critères

Il y a cinq critères pour une discipline positive : être ferme et bienveillant, développer une appartenance, agis à long terme, enseigne la responsabilité et le respect, développe la confiance en soi. Ces critères sont les bases d’une discipline positive réussie. En tous, la discipline positive permet d’ouvrir l’esprit de l’enfant en bien jonglant avec la fermeté et la bienveillance. La communication sera la base indispensable de que cela fonctionne. Pour ouvrir son esprit, il faut ainsi régulièrement avoir des discussions sur les choses importantes de la vie.